Je m’appelle Chiara, j’ai 24 ans et je suis en Master 2 PSRI. J’ai effectué mon M1 en 2 ans, donc
j’ai eu la chance de rencontrer les deux promotions !


J’adore le vélo et voyager de manière générale. Je suis à Toulouse depuis 6 ans, dans le cadre de
mes études. Je suis brésilienne et j’ai vécu une grande partie de ma vie au Chili.


Au niveau de mes intérêts universitaires, je suis particulièrement intéressée par le domaine de la précarité et la migration, plus spécifiquement l’accès aux soins des personnes les plus éloignées de celui-ci et donc l’accès au soutien et à l’écoute psychologique. Je suis notamment intéressée par tout ce qui est l’interculturalité, ou plutôt la multiculturalité : l’inclusion des personnes dans un nouveau milieu socioculturel ainsi que les enjeux associés à cela.


Ce Master me permet de voir la diversité du métier de psychologue, ainsi que la richesse des milieux où elle peut être importante. Il nous permet de nous former pour le terrain ainsi que pour la recherche, ce qui me parait un énorme atout.

Mémoire de M1, je me suis focalisé sur la socialisation et la construction identitaire des
enfants et adolescents issus de la migration, plus spécifiquement l’influence d’un contexte de
précarité socio-économique sur le développement de la représentation de soi.


Stage de M1 : ENIPSE – Equipe
Nationale d’Intervention en Prévention et SantÉ, une association qui propose des actions
s’inscrivant dans les domaines de la santé sexuelle et de la santé mentale.


Actuellement, je réalise mon stage de M2 au sein de la plateforme CéSaMe, un centre de ressources en santé mentale faisant partie de l’ENIPSE. Pour cela, je vais réaliser une recherche de mémoire sur les préjugés et discriminations envers le public LGBTQIA+.